Help (2) : brûlures d’estomac, constipation

Non mais on ne m’avait pas dit que la grossesse c’était plein de désagréments !
On m’avait vendu ça comme un moment de plénitude, un bien-être extrême, un épanouissement de femme.
Mais pour le moment, je me sent plutôt trompé sur la marchandise… 😦

Faut pas croire, je profite (du mieux que je peux) et je suis immensément reconnaissante d’avoir la chance de pouvoir vivre ça (on l’a tellement attendu…), seulement faut pas croire, c’est pas que du bonheur. 😛

Alors ces jours-ci la petite nouveauté, ce sont les brûlures d’estomac.
Et cumulé à la constipation, je suis au 7ème ciel !

Depuis 1 semaine, je prends du F-O-R-L-A-X (2 sachets le matin), mais franchement je ne trouve pas ça miraculeux…
Suis-je condamnée à conserver à vie mes excréments à l’intérieur de mon corps ?
Non parce que cumulé au P’tit Farceur qui pousse, je vais finir par éclater !?! (c’est possible ça ? d’avoir les intestins qui explosent ?)

Avez-vous de vraies astuces qui marchent ?
Pitiééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééé

Help (1) : sondage poussettes

Si quelqu’un m’avait dit il y a 6 mois que j’écrirai ce genre d’article cet été, je ne l’aurai franchement pas cru…
Bref, aujourd’hui, le Prince et moi avons la chance de nous poser des questions de PB, et croyez moi nous en sommes bien conscients.

Jeudi soir nous nous sommes décidés à aller dans un magasin de puériculture pour tester quelques poussettes.
Moi naïve j’étais persuadée de ressortir de là avec LA poussette tip-top, de couleur fun, en méga solde, bref facile quoi. 🙂
Que ni ni !
Mais c’est avec un bon mal de tête et une grosse fatigue que je suis rentrée à la maison.
Non mais c’est quoi ce choix cornélien ?!
poussette laquelle
J’ai halluciné du nombre de paramètres à prendre en compte pour trouver LA poussette qui convient à notre utilisation :
– duo ou trio ?
– le poids
– la taille pour une fois pliée, elle prenne le moins de place possible dans le coffre de la voiture (on a une C*4)
– le fait qu’elle se plie et se déplie avec 1 seule main –> utilité ?
– 3 ou 4 roues (bon à priori ça c’est choisi, ce sera 4 roues)
– qu’elle monte facilement les trottoirs (si j’ai bien compris pour certaines poussettes, au moindre obstacle, il faut appuyer avec le pied pour franchir la marche/bosse)
– amorti pour le confort du P’tit farceur
– niveau de sécurité en voiture

Et là, vu le prix du truc, je me sent complètement dépassée…

Disons qu’on est un couple relativement « standard ».
On va au marché le dimanche matin à pied, on se balade de temps en temps en forêt (1 ou 2 fois par mois).
On bouge pas mal (resto, bouffe chez des amis, we chez les parents dans le Sud ou en Bretagne).
Voilà notre « environnement » pour faire notre choix.

J’en arrive à l’objet de ce post : certaines d’entre vous ont la chance d’être descendu du train avec un beau bébé bien joufflu.
Du coup, je me disais que je pourrai peut-être glaner quelques conseils / retours d’expérience par rapport à vos choix de poussette !
Alors je vous en prie, exprimer vous, critiquer, complimenter (avec marques et modèles), ça me permettra peut-être de solder rapidement cette histoire qui me prend la tête. 😉

PS: j’ai mis un (1) derrière le « Help » du titre parce que je sent bien qu’il va y avoir une suite… 😉

Arrrrrrrrgh WordPress

Un post qui sert à rien à part à pousser une gueulante contre notre application WordPress qui ne me montre pas les articles des blogs auxquels je suis pourtant abandonnée!
Merci de corriger ça très vite parce que c’est franchement chiant! 😦

18SA, je commence à profiter

Âmes/cœurs fragiles, passez votre chemin… Je ne souhaite blesser personne, seulement donner quelques nouvelles, mais je ne sais que trop bien combien certains articles peuvent être douloureux à lire par moment…

Depuis 1 semaine environ je commence à sentir le P’tit Farceur. Surtout le matin au réveil ou le soir après que je me sois posée dans le lit quelques minutes. C’est très léger mais bien réel.
Et hier le Prince a pu lui aussi ressentir un petit coup après avoir bien tapoter sur mon bidou pour stimuler bébé.
Grand moment d’émotion que de voir la surprise et la joie sur le visage de mon Prince…
Enfin il est heureux.
Heureux de pleinement prendre conscience du bonheur inespéré que nous sommes en train de vivre.
Régulièrement je lui dis à voix haute : « on va avoir un bébé ».
Comme pour en prendre moi-même conscience, comme pour rendre cette grossesse bien réelle.
Et à chaque fois, on sourit comme 2 MILKs débiles.

Mon petit bidon commence à bien apparaitre même si je n’ai pas de difficultés à le cacher avec des hauts un peu large. J’en profite au boulot essentiellement pour éviter d’attirer les commentaires sur « mon état » parce que je trouve toujours franchement déplacé les commentaires ou questions de certaines personnes.
J’ai pas envie de partager cette grossesse avec des inconnus, quitte à paraitre « secrète » et « froide » mais je m’en fiche.

Je tiens à m’excuser auprès de tous les couples en souffrance que je croise car il parait que je caresse très régulièrement mon bidou (c’est le Prince qui m’a fait le remarque).
Je ne m’en rend même pas compte.
C’est comme un besoin de vérifier qu’il est toujours là, qu’il n’est pas « tombé », que je ne l’ai pas « perdu ». Trop stupide mais tellement inconscient…

Jeudi on avait notre 2ème rdv de suivi prénatal (avec le gynéco-obstétricien).
À priori tout va bien pour moi comme pour le P’tit Farceur. On continue de croiser pour que les choses se poursuivent ainsi (scepticisme et prudence dans ce bonheur restent pour moi bien présents…).
J’ai demandé si par hasard on pouvait connaître le sexe, et visiblement cette fois, le P’tit Farceur semblait coopératif !
Et c’est……………………………………………………………………………..
…………………………………………………………………………………….
…………………………………………………………………………………….
…………………………………………………………………………………….
…………………………………………………………………………………….
…………………………………………………………………………………….
…………………………………………………………………………………….
…………………………………………………………………………………….
un petit garçon !!!
images
Comme quoi il porte bien son surnom et pourra le garder jusqu’à son arrivée dans le monde !

Le Prince est en joie car nous avons 6 nièces (4 de mon côté et 2 du sien) alors autant vous dire que l’arrivée d’un petit mec au milieu de toutes ces filles promet d’être l’exploit du siècle !
Pour l’instant on a encore rien dit à la famille, on se garde encore un peu le secret pour nous, mais d’ici quelques jours on annoncera la nouvelle.

Perso, ça a réveillé pas mal d’angoisses, parce que j’y connais rien en petits garçons moi !
Comment on joue avec eux ?
Et puis j’aime pas le foot !
Moi mon truc c’est le vernis à ongles, le maquillage, les activités manuelles diverses et variées (tricot, peinture d’objet déco, pâte fimo, scrapbooking…).
Et comment on habille un petit gars ?
Comment on fait sa toilette intime ?
Et le matin un bébé-garçon, ça a le kiki tout dur comme le Prince?
V’là les interrogations parfois stupides qui fusent dans ma tête…
On a hésité à vouloir connaître le sexe mais finalement je suis bien contente de savoir parce que ça va me laisser le temps de m’habituer à l’idée !
Faut pas croire, je suis contente, fille ou garçon l’essentiel pour moi et de tenir ce bébé dans mes bras dans quelques mois.

J’ai eu du mal à m’assoir dans ce train. Le strapontin me suffisait jusqu’à présent.
Maintenant je me sent plus à l’aise pour m’asseoir sur la banquette de 2ème classe.
Après la 2ème écho officielle peut-être que j’osererai passer en 1ère, on verra…

Voilà pour les dernières nouvelles.
J’osais pas trop écrire par peur de blesser et puis je me suis dit que ça pouvait aussi redonner de l’espoir à certaines d’entre vous…
Je croise très fort les doigts (de pieds et de mains) pour vous toutes qui êtes en traitement, dans l’attente de transferts ou de résultats. J’espère sincèrement que vous puissiez rapidement monter dans le train…
Gros bisous à toutes.

16SA+2, 1er vomito

Vous remarquerez que j’écris pas beaucoup ces derniers temps, et qu’en plus les sujets sont passionnants !

Ce matin 2eme jour de mon stage d’anglais (je dois passer mon TOEIC, bref c’est un peu long à expliquer), je monte tranquilou dans le train pour rejoindre la capitale depuis ma petite banlieue. J’avais décidé de petit-déjeuner dans le train pour gagner quelques minutes de ma courte nuit de sommeil.
Et v’la t’y pas qu’au moment d’avaler ma dernière bouchée, j’ai été prise d’une envie terrible de vomir… Ben une bonne partie de ce que je venais de manger est repartie dans l’autre sens… 😦
Le genre de moment où tu te sens bien ridicule, ou personne n’ose te regarder de peur de faire pareil… et ou le bruit et l’odeur ne laissent aucune place au doute.
Bref, heureusement j’avais mis mon petit déjeuner dans une petite poche, qui m’a servie…
À l’arrêt suivant je suis descendue pour la jeter dans la poubelle qui était sur le quai et je suis remontée desuite dans un autre wagon.
Maintenant je prie pour que ça recommence pas parce que j’ai encore un métro à prendre, et je n’ai plus de poche! 😉
Et dans le métro, la proximité des gens, ça va pas être la même limonade! 😛
En conclusion, ne pas croire que passé 3mois les nausées sont terminées, elles peuvent même commencer! B-)

PS: Ne vous sentez pas obligé de commenter cet article bien pourri. J’avais juste avant de vous faire sourire avec mes petits malheurs ridicules! (même moi ça me fait marrer!!!)

Écho des 12SA

Hier c’était la « fameuse » écho des 12SA, qui a en réalité était faite à 12SA+6. Je ne vais pas vous faire mariner : le P’tit Farceur va bien. 🙂
Il a bien grandi ! (presque 7cm de LCC)
Clarté nucale correcte (2mm), légèrement au dessus de la moyenne (qui est à 1,7mm) mais bien en dessous de la valeur où il faut s’inquiéter (3mm).
À priori pour l’instant tout va bien.
Reste plus qu’à attendre le résultat de la prise de sang combinée pour la trisomie 21…
On continue de croiser…

Sinon pour la petite histoire cette écho a en fait était 4 échos en pas moins de 2h! Figurez vous que le P’tit Farceur n’avait absolument pas envie de montrer son profil. Alors l’échographiste m’a demandé une première fois de me rhabiller et de revenir pour une 2ème écho après sa patiente suivante. Même topo une 3ème fois. Et c’est finalement à la 4eme qu’elle a réussi à avoir ses mesures!
Avec inutile de me préciser à chaque fois un bon et long triturage de bidou avec sa sonde, en mode « si j’appuie très fort là il va bouger, non, et là alors?, non toujours pas, mais avec un angle et une pression plus forte? et si j’appuie en secouant très fort comme si j’avais parkinson ? Ben non toujours pas ».
Bref le courant n’est pas du tout passé. Je l’ai trouvé super froide. Et vu notre parcours j’avais vraiment besoin d’être rassurée…
J’ai presque la hantise de l’écho des 5mois qui à priori devrait se faire avec la même échographiste… 😦

Enfin tout ça n’a pas beaucoup d’importance, c’est des histoires de « riches ». J’ai énormément pensé à la chance qu’on avait, et aux trop nombreuses gentilles personnes qui attendent encore que la roue tourne…
Je vous embrasse fort.

Les 2ème et 3ème échos + news diverses

Avant toute chose, je vous présente toutes mes excuses pour ne pas vous avoir donné des nouvelles plus tôt.
Les dernières semaines ont été assez « pleines », je vais tenter de vous en faire un résumé…

Après avoir vu notre P’tit Farceur du haut de ces 3/4mm (à la 1ère écho à 4SG), j’ai cogité un max.
Toutes ces années de PMA, toutes ces attentes chaque fois ponctuées d’échec, attendre plus de 3 semaines avant de revoir notre espoir était au dessus de mes forces. Alors j’ai appelé la secrétaire du Dr.D pour prendre un rdv « intermédiaire ». C’est comme ça que 15jours après, à presque 6SG, nous l’avons revu… Notre espoir avait bien grandi 🙂 17mm de bonheur !
J’ai demandé au docteur si on pouvait quand même revenir 15jours après (au rdv qu’il nous avait initialement donné), et il a gentiment accepté. Toute façon vu ma tête paniquée, refuser aurait été « non assistance à personne paniquée »… 😉

Entre temps professionnellement, j’ai enfin reçu l’appel que j’attendais depuis des mois (à l’écrire je me rends compte que j’attends beaucoup trop dans ma vie !).
telephone sonne
Je travaille pour une société de prestation depuis presque 10ans, et j’ai enfin décroché un entretien pour THE société dans mon domaine (un des 2 constructeurs automobiles français). Bonjour le stress !
Je me suis préparée du mieux que j’ai pu (pas facile quand on n’a pas postulé pour un nouveau poste depuis tant d’années!), et j’ai passé cet entretien.
Je pense que ça c’est pas trop mal passé mais bon, pour l’instant j’attends toujours leur réponse… Sachant que la prise de poste correspondrait à peu près au début de mon congé mat’… et que « évidemment », pour l’instant je n’ai rien dit sur la grossesse en cours…
Bref, une chose après l’autre, déjà attendons l’avis RH…

Un WE à Toulouse dans ma famille où j’ai eu le plaisir d’annoncer la présence du P’tit Farceur à ma mamie de cœur, à mes nièces, à quelques amis. Grand moment d’émotion !
C’était un peu tôt (à juste 7SG)… mais j’ai repensé à un article de Miliette qui disait que faire une fausse-couche n’était pas une honte. Et au pire, si le P’tit Farceur doit arrêter de bien grandir, on sera tellement au fond du trou qu’on aura besoin de la famille et des amis pour nous soutenir, alors autant leur dire maintenant ! 😛
Bon par contre, « leur dire », c’est pas aussi facile que ça… Pour l’instant j’ai jamais réussi à sortir un « je suis enceinte ». Trop dur. Impossible pour moi de prononcer cette phrase.
Je parle d’un P’tit Farceur qui s’est accroché dans mon bidou. Je parle d’un test de grossesse positif.
Je parle en baissant les yeux pour ne pas croiser le regard des gens à qui je m’adresse. Et je me sents systématiquement obligée de justifier mon attitude bizarre par ma peur immense que tout s’arrête…
Bref, je pense que je passe pour une folle qui ne sait pas profiter du bonheur qui s’offre à elle mais je vous assure que je suis pétrifiée, comme si « y croire » risquait de tout faire s’envoler.
C’est dur à expliquer… 4 FIV, 5 passages au bloc, 6 TEC, 2 FC précoces, et tout ce qui va avec (examens en tout genre, piqures, écho-endo-chatale, médocs)… on a un « lourd » parcours derrière nous… ceci explique sûrement cela…

La semaine dernière, à 8SG, nous l’avons revu. Il était toujours là, avec son petit cœur qui battait la chamade… un petit ourson à la guimauve de 34mm qui gigotait ses petits bras (ou plutôt ses moignons) et qui trémoussait son bidou. Incroyable. Suréaliste.
Le Prince et moi étions là, la bouche ouverte, les yeux scotchés sur l’écran, complètement sidérés par ce P’tit Farceur.
Faut quand même que je vous dise que le gynéco était MDR en nous ouvrant la porte de son cabinet, sûrement à cause du fait qu’il m’ait vu faire des exercices de respiration dans la salle d’attente. Parce qu’au bout d’1h de retard, mon stress avait atteint un niveau ingérable…
main boule anti stress
Alors quand le Dr.D nous a dit que maintenant il fallait prendre rdv pour l’écho mini-morpho des 12SA, qu’on devait aussi rapidement choisir une maternité et que je serai désormais suivi par le gynéco de la maternité, mes neurones ont complètement disjonctés. Mes réponses : « ah mais pourquoi ? », « mais déjà ? », « mais c’est trop tôt », « mais on ne va plus vous revoir? », « mais vous êtes sûr? », « mais si ca va pas, on peut quand même revenir vous voir? ».
Bref, une débile paniquée… 😦
angoisse-panique
J’ai regardé le Prince est je lui ai dit : « Dis tu vas m’aider hein ? ». Son regard compatissant face à ma détresse panique a été sa réponse, j’avais limite honte de réagir comme ça, mais c’était trop pour moi.

Depuis, on a fait quelques recherches sur le net pour avoir des infos sur les Hôpitaux privés autour de chez nous.
On s’est inscrit à une réunion d’info mardi prochain. Wait and see…
Et cherry-on-the-cake, on a un rdv pour l’écho mini-morpho qui sera donc faite fin mai à presque 11SG pour des questions de compatibilité d’agendas.

Voilà vous savez tout !

Bravo si vous avez réussi à lire toute cette tartine !
Promis je n’attendrai pas aussi longtemps pour vous redonner des nouvelles (en mode honteuse).

Je sais que j’ai beaucoup de chance d’avoir mis les pieds dans le train. J’ai encore beaucoup de mal à m’assoir sur les banquettes, le strapontin « me rassure »…
train strapontin
Mon cœur est et restera un cœur de pmette. Je pense si souvent à vous toutes…
Même si je commente peu, je vous lis chaque jour, et je prie très fort pour que vous ayez toutes la chance de vivre le même miracle… parce que toute cette souffrance pour devenir mère est inacceptable…

Gros bisous plein de tendresse.

Le jour de la 1ère écho

J’avais préparé ce rdv avec ces liens :
http://sante-guerir.notrefamille.com/
http://www.aly-abbara.com/echographie/biometrie/biometres/age_grossesse_LCC.html
que peut-on voir à la 1ère écho précoce ?
Et pour rêver un peu si les nouvelles étaient bonnes :
http://www.aly-abbara.com/utilitaires/calendrier/calendrier_de_grossesse.html

Je ne vais pas faire durer le suspens plus longtemps. Les plus attentives auront déjà compris vu le titre de cet article (« 1ère », ça veut dire qu’il y en aura au moins une « 2ème »!) que les nouvelles sont plutôt bonnes.
Le P’tit Farceur est bien là !!!
3/4mm d’espoir… 🙂 🙂 🙂
Et cerise on the cake, un tout petit coeur qui bat ! On l’a très peu entendu, mais Dr.D a réussi à isoler les battements sur une sorte de courbe.

Inutile de vous dire qu’on est au comble du bonheur!
Bien entendu, comme l’a souligné le Dr.D, les trois prochaines semaines seront déterminantes sur l’évolution de cette grossesse. Si le développement doit s’arrêter pour cause de problème génétique, ça sera pendant cette période.
On est encore loin du but, mais pour l’instant je suis montée dans le train, et je croise pour bientôt pouvoir y trouver une place assise…

Prochaine étape : le 5 mai pour une nouvelle écho de contrôle. Putain ça me semble super loin !
Je ne sais pas trop comment je vais faire pour tenir jusque là, mais bon, étape par étape, ce soir tout va bien. 🙂

Merci pour vos pensées et vos ondes positives.
Je vous souhaite sincèrement de vivre rapidement le même espoir.
espoir

Écho J-2, j’ai la trouille

Encore 2 dodos et ce sera le jour de l’écho.
Pour rappel, j’ai à mon actif : 4 FIV, 6 TEC, pour un total de 14 embryons transférés, 1 FC suite à un oeuf clair, 1 autre FC suite à un oeuf clair + un embryon non évolutif à 4SG (grossesse gémellaire)

La secrétaire de Dr.D m’avait demandé de refaire aujourd’hui un dosage de BHCG. Résultat : 18056 UI.
Le 30/03 : 759 UI
Le 01/04 : 2247 UI
Le 03/04 : 4905 UI
Le 08/04 : 18056 UI

Le dernier taux n’est pas exceptionnel (ça n’a pas continué à doubler) mais en même temps, il n’est pas trop mauvais non plus. Bref, rien qui permette de « conclure » sur la bonne évolution ou pas de cette grossesse miracle.
Seule l’écho de vendredi pourra nous en dire plus…

Je ne vous cache pas que je commence sérieusement à flipper grave…
Je me suis souvenue d’un article de Biquette (celui-ci) qui donnait des liens utiles pour essayer d’interpréter la cinétique d’évolution des dosages de BHCG.
Pour celles que ça intéresse :
http://www.betabase.info/
http://www.fiv.fr/calculette-date-accouchement/

Ensuite, j’ai googelisé. Ca c’est la mal ! 😦
Et je me suis aperçue que même avec des taux >20000, ça ne signifie absolument rien sur le fait que ce soit un oeuf clair ou un « vrai » embryon. Et là, le flash. Panique à bord.
Je me suis revue en octobre 2013, puis en avril 2014, face à cet écran nous montrant un œuf tout noir à l’intérieur, complètement vide. Je me suis souvenue du Cytotec qui m’a rendue malade mais qui n’a jamais réussi à décoller le placenta. Je me suis souvenue de mon aspiration.
Je ne pourrai plus revivre ça. Je refuse. Ça serait au dessus de mes forces, au delà de ce que je peux moralement accepter.

Les dés sont pourtant jetés…
Il n’y a pas de « choix » à avoir. Faire un bébé sera toujours pour nous un fort risque d’œuf clair, que ce soit suite à un miracle, ou suite à une IAC ou une FIV. Faire un enfant sera forcément accepter de risquer de vivre/revivre cette situation.

Tout ce que je vous raconte n’est peut-être pas très clair, et je n’ai pas le courage de me relire, alors tant pis, je posterai un article à l’image du fouillis qui règne dans ma tête…

J’ai peur…

PS : Je vous remercie pour tous vos gentils messages sur mes précédents posts, pour vos croisages qui me touchent énormément. La blogosphère est vraiment une famille formidable… Bisous

DNLP a encore frappé

Un point commun a toutes les pmettes est le papier toilettes de couleur blanche. On le sait toutes, ça facilite l’identification d’éventuelles pertes.
Sans surprise, j’obéis à la règle…
Et ce matin, qui c’est qui a poussé un cri d’horreur dans les toilettes ? Qui c’est qui a méga flippé, et qui depuis est toujours en stress ? Qui c’est qui était plutôt confiante en ce miracle, et qui a totalement ré-atteris sur terre ?
Inutile de vous dire que c’est moi…

Pour l’avoir lu sur de nombreux blogs, je sais que les pertes de début de grossesse ne sont pas rares. Ça ne signifie pas forcément que tout est perdu,  mais malgré tout ça fait peur… très peur… trop peur… 😦

Pour les accro aux détails crado,  elles étaient plutôt épaisses (consistance de la glaire) et marron-rougeâtres.

Encore 5 longues journées à attendre la 1ère l’écho…
Pourvu que tu sois là P’tit Farceur…
Je t’aime déjà…